Livres

  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 832
  • 833
  • 834
  • »

Les Sentiers de Wormhole

Stéphane Blanco

82 pages.Un road movie foutraque qui sentirait le beaujolais, plutôt que le bourbon. Entre ruralité assumée et survivalisme, une balade hallucinée et décalée sur la piste d’une petite peste dans un univers étrange et pourtant familier. Fantasia chez les Ploucs, version Mad Max.

Oliver & Peter - Tome 2 - Le Pays Inimaginable

Cinzia De Felice

58 pages.Le triptyque "Oliver & Peter" est une fuite éperdue, entre un Londres victorien peuplé de voleurs et de prostituées, et un lieu à la cartographie incertaine où l’on oublie tout, une île où les habitants sont sommés de ne pas grandir sous peine de mort : Neverland. C’est la traque d’un enfant par un monstre, Crochet, qui veut achever ce qu’il n’a pas réussi plusieurs années auparavant : tuer ce frère indésirable, Peter, responsable de la mort de leur mère.

Fiscalité, placements et réductions d'impôt 2018 Ed. 29

Gervais Morel

La loi de finances pour 2018 se caractérise notamment par une profonde réforme de notre système fiscal avec : la mise en place d’un prélèvement fiscal unique (PFU) aussi dénommé « flat tax », sur l’ensemble des revenus et plus-values du patrimoine financier. Les contribuables pourront néanmoins, sur option, conserver les règles antérieures d’imposition, ce qui rend particulièrement complexe cette réforme dite de « simplification » ; la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune, remplacé par un impôt sur la fortune immobilière ; l’augmentation de 1,70 % du taux de la CSG avec suppression progressive des taux historiques ; l’exonération étalée sur trois ans de la taxe d’habitation pour 80 % des contribuables. La loi de finances pour 2017 avait été marquée, pour l’essentiel, par la mise en place d’un prélèvement à la source à compter de 2018, avec une année « blanche » au titre des revenus de 2017. Le report de ce prélèvement au 01/01/2019, avec une année de transition pour les revenus de 2018 au lieu de 2017, a été confirmé dans la loi de finances rectificative pour 2017. Les contribuables devront donc gérer cette année « blanche » et se familiariser avec les nouvelles règles du paiement de l’impôt. Autant de mesures nouvelles qui sont analysées dans cette 29e édition, avec leurs conséquences et les stratégies à mettre en oeuvre pour atténuer la facture fiscale du contribuable. À cet effet, l’ouvrage comporte plus de 100 études chiffrées sous les rubriques « Le coin du banquier » pour une meilleure appréhension des mécanismes fiscaux.

Entre mes lèvres, mon clitoris : Confidences d'un organe mystérieux Ed. 1

Alexandra Hubin

Les étonnantes révélations du clitoris Alexandra Hubin et Caroline Michel lèvent le voile sur le clitoris, organe-clé du plaisir féminin qui a longtemps été refoulé. En libérant la parole et en le montrant tel qu'il est, elles désacralisent cet organe mystérieux et permettent à chaque femme (mais aussi à chaque homme) de se familiariser. avec lui afin de mieux l'apprivoiser. Saviez-vous que le clitoris peut mesurer jusqu'à 11 centimètres ? Et que le fameux point G s'appelle en fait la "zone C" ? Les révélations s'égrènent au fil des pages et vous permettent de découvrir cet organe synonyme de jouissance qui ne demande qu'à être aimé. Alors, clitoridienne ou clitoridienne ? Ne cherchez plus ! Alors clitoridienne ou clitoridienne ? Ne cherchez plus !

Entrepreneur à l'état PUR : ou l'incroyable histoire de passion et de persévérence du fondateur de PUR Vodka Ed. 1

Nicolas Duvernois

"Congratulations ! You have won the competition !" C'est à ce moment, grâce à un simple coup de fil, que j'ai compris que ma vie changerait à tout jamais. Nous n'avions pas encore vendu une seule bouteille de vodka et elle venait d'être nommée meilleure vodka du monde ! Qu est-ce que j'ai fait pour célébrer la nouvelle ? Je suis allé laver les planchers à l'hôpital Sainte-Justine, comme tous les soirs. J'avais beau avoir créé la meilleure vodka du monde, je n'avais pas un sou dans les poches ! Entrepreneur à l'état PUR. est le récit captivant de ce jeune entrepreneur qui, malgré plusieurs refus qui en auraient découragé plus d'un, a su chaque fois se relever pour réaliser son rêve. Et, pour le plus grand plaisir de nos papilles, l'auteur nous offre 14 recettes de cocktails. Jamais un livre sur les affaires n'aura aussi bien fini !

Schreber théologien : L'ingérence divine II

Jean Allouch

Les Mémoires de Daniel Paul Schreber ont donné lieu à tant de commentaires psychiatriques et psychanalytiques que, cent ans après, cette foultitude a fini par frapper les esprits. Chacun voit midi à sa porte, tous reposent sur un a priori qu’un humoriste a su distinguer en notant que l’on dénomme « prière » le fait de s’adresser à Dieu, tandis que lorsque Dieu s’adresse à quelqu’un cela s’appelle « schizophrénie ».Plus récemment, une lecture anthropologisante a vu le jour. Il n’empêche, on n’a toujours pas lu ce texte de la façon dont Schreber souhaitait qu’il soit accueilli : comme l’avènement d’une vérité théologique dont l’importance n’est pas moindre que celle qu’a provoqué la venue du Christ en ce bas monde.Étroitement liée à l’expérience de martyre de son auteur, la théologie schrébérienne reconfigure les rapports de Dieu et de l’érotique en mettant celle-ci au service de celui-là. L’érotique s’en trouve dégagée du carcan hétérosexuel reproductif où elle végétait, ce que Dieu accrédite, car son existence désormais en dépend.Mission accomplie, Schreber sort de dix-huit années d’emprise psychiatrique, reconnu apaisé et libre de mener sa vie comme il l’entend.Béatitude, volupté, jouissance sont ici les termes clés qui, loin de se laisser ranger dans les variétés lacaniennes de la jouissance, lui font concurrence. C’est bien plutôt sur un autre point que Schreber croise Lacan, celui du rapport sexuel qu’il n’y a pas, déclarait Lacan, tandis que, tant par son expérience que dans sa pensée, Schreber atteste le caractère décidément peu assuré de cet « il n’y a pas ».Cet ouvrage est le second volet de L'Ingérence divine.

De quoi est fait l’inconscient ?

Frédéric Cambon

Freud appuie sa doctrine de l’inconscient sur la notion de représentation (Vorstellung). Il lui faut cependant établir une connexion entre les représentations inconscientes et les pulsions qui animent le corps sexué. À cet effet, il invente un mot composé étrangement écrit : (Vorstellungs-) repräsentanz, qui ne figure que trois fois dans l’ensemble de l’œuvre. Le terme a fait couler beaucoup d’encre, sa traduction en français ayant été un enjeu dans la rupture théorique entre Lacan et Laplanche.Pour déméler cet imbroglio, au croisement de la langue et de la philosophie allemandes, il fallait un germaniste rompu au texte freudien. Fernand Cambon a traduit les Conférences d’introduction à la psychanalyse, Freud présenté par lui-même, L’inquiétante étrangeté et autres essais, la correspondance Freud-Abraham ; bientôt paraîtra chez Epel sa traduction du texte de Freud sur les aphasies. Il montre ici comment la « représentation » forme un axe permanent de l’œuvre freudien, des premières mises en place prépsychanalytiques jusqu’aux élaborations métapsychologiques.

Eléments de critique homosexuelle : Italie : les années de plomb

Mario Mieli

Mario Mieli (1952-1983) fut l’un des fondateurs du mouvement de libération homo-sexuelle Fuori! et devint très vite la figure de référence du militantisme homosexuel italien. Sa thèse sur l’homo-sexualité masculine est publiée en 1977, chez Einaudi (troisième édition en 2002 chez Feltrinelli). Dans cet essai, Mieli témoigne de son propre vécu, ses désirs, ses fantasmes, ou encore, son séjour dans une clinique pour malades mentaux, convaincu que, pour être authentique, l’engagement politique se doit de faire exploser les frontières entre privé et public, entre le moi et l’autre. Critique formulée d’un point de vue homosexuel et critique du point de vue homosexuel lui-même, le livre avance des propositions théoriques fondamentales, anticipant les travaux de Monique Wittig et de Judith Butler. La perspective d’un possible dépassement des catégories identitaires, de genre et d’orientation sexuelle, dans l’exercice performatif de la transsexualité, fait écho aux aspirations queer du présent, mais avec la fraîcheur et la pertinence propres aux esprits visionnaires. Avec cette présente publication, le public francophone aura enfin accès à un témoignage crucial écrit dans le contexte politique sombre des «années de plomb» par un être aux multiples talents de philosophe, écrivain, dramaturge, poète et acteur, qui n’a peut-être d’égal qu’un Hocquenghem ou un Pasolini, figures de proue dont les temps présents sont singulièrement avares.

Le style homosexuel : En Espagne sous Franco

Juan Gil-Albert

On doit à Juan Gil-Albert une œuvre considérable de poète, mais aussi de prosateur : essais, chroniques, mémoires et romans. Certains ont été traduits en français par Christophe Alain-Denis chez Actes Sud : Valentin, en 1987, ou encore Les Archanges en 1989. Unique dans les lettres espagnoles, dérangeant dans son propos, Le style homosexuel, longtemps gardé par-devers soi, n’en était pas moins resté, encore en 1975 et au dire même de l’auteur, un ouvrage «scabreux». Gil-Albert lui-même fait état de son manque d’aménité. L’homosexuel dépeint selon le modèle mythique du demi-dieu Héraclès est un homme libre, dont la solitude, traversée de rencontres, est radicale. On est ici aux antipodes de toute perspective d’une communauté gay, et le pari est tenu d’une position homosexuelle à la fois légitime et non tributaire d’une telle communauté. Hyper-masculin, Héraclès permet à Gil-Albert d’envisager l’homosexualité hors toute référence féminisante et, suivant ce fil, de repenser la masculinité elle-même. Très dense, d’une grande érudition, ce livre tend vers l’essai par sa rigueur argumentative, son souci de problématiser la question, tandis que son écriture ne se déprend jamais, même dans les moments les plus arides de la démonstration, de ses qualités poétiques. Inversement, la fiction y est porteuse de vérité. À la croisée des genres, entre fiction et traité, Le style homosexuel est l’œuvre, non d’un penseur qui écrit, mais d’un poète qui pense.

Le pastout de Lacan : Consistance logique, conséquences cliniques

Guy Le Gaufey

Y a-t-il, à dignité égale, deux entités dites homme et femme, séparées par le Grand Canyon de la différence sexuelle ? Ou faut-il penser cette différence comme un pur relatif, chaque être humain se situant sur un continuum de plus ou moins homme à moins ou plus femme ? Sigmund Freud a établi de quelle étrange façon la sexualité détermine l’être humain : sa pulsion n’est plus l’instinct sexuel hétéronormé des psychiatres d’alors. Avec son surprenant énoncé « Il n’y a pas de rapport sexuel » et les formules de la sexuation qui le soutiennent, Jacques Lacan est intervenu dans cet embrouillamini entre logique et sexes, inventant un nouvel opérateur, un pastout, qui pointe l’incomplétude de la chose sexuelle. Guy Le Gaufey étudie ici comment ces formules ne sont lisibles qu’au regard de contraintes formelles propres à l’enseignement de Lacan – avant tout l’invention d’un « objet partiel » sans précédent dans la psychanalyse. Relève de cette même partialité l’armature logique des formules de la sexuation, à savoir une valeur de la proposition particulière explicitement laissée de côté par Aristote et toute la tradition logique classique. Cette particularité permet de dégager la logique sous-jacente aux vignettes cliniques, brefs récits de cas censés illustrer un fragment théorique jugé par trop abstrait. Le pastout de Lacan fait valoir comment derrière l’apparente modestie de leur naïveté empirique, ces vignettes en viennent à faire du savoir une référence inquestionnable. L’opérateur pastout réaffirme au contraire la partialité foncière et sans totalité de l’être parlant sexué.

L'invention de la sodomie dans la théologie médiévale

Mark Jordan

Pendant des siècles, rien ne laissait penser que les Sodomites se livraient exclusivement à la sodomie : ils étaient « arrogants », manquaient aux « devoirs de l’hospitalité », vivaient dans la luxuria et la terrible vengeance divine s’était abattue sur eux. Ce n’est qu’au XIe siècle que se trouve monté en épingle le martyre de saint Pelage, jeune éphèbe captif décapité pour s’être refusé aux pressantes sollicitations d’Abd al-Rahmân III. La Chrétienté, dans sa lutte contre le maure, utilise l’événement pour donner forme narrative à un acte, un péché qui ne s’appelle pas encore « sodomie ». La première mention du terme apparaît en effet dans le Livre de Gomorrhe (sic), écrit aux alentours de 1050 par Pierre Damien. Cette invention lexicale désigne alors une kyrielle de péchés innommables qui tous, gaspillant la semence mâle, vont « contre nature ». Lecteur de Pierre Damien, Alain de Lille, Albert le Grand, Thomas d’Aquin, Mark Jordan retrace ici l’histoire de ce concept, et surtout celle des incohérences et inconsistances que la doctrine morale chrétienne a tramées autour de ce terme satanique : seul péché de chair à être aussi péché contre l’Esprit, il ne peut être rédimé. Se pourrait-il qu’un pli ait alors été pris dont ne se serait guère départie notre moderne sexualité ? Que sous couvert d’un sens tenu de nos jours pour techniquement précis continue de courir une somme millénaire de préjugés ?

Le Crâne qui parle : Deuxième édition de Ethnopsychanalyse en pays bamiléké

Charles-Henry Pradelles De Latour

Première monographie consacrée à une chefferie bamilékée, ce livre présente en leur singularité les mœurs et coutumes de cette société, son système de parenté, ses mythes, son culte des ancêtres, les croyances en la sorcellerie, l’art du devin, les thérapies des guérisseurs, les fonctions du chef et des notables.Cette société « orale » n’est pas seulement régie par les normes et les idéaux du groupe mais aussi par des lois de la parole (plaisanteries, accusations, serments) qui sont ancrées dans un jeu de trois dettes, imaginaire, symbolique et réelle.Par là se rejoignent ethnologie et psychanalyse et se questionnent les structures élémentaires de la parenté telles que Levi-Strauss les présentait.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 832
  • 833
  • 834
  • »